26 novembre 2008

C'est la lutte finale et ça cogne fort

Ah, qu'il était vivifiant et sain, ce spectacle de deux femmes socialistes qui s'étripent en public ! Le concept de "lutte finale" prend ainsi son sens le plus profond, tandis que nos grands-pères se retournent dans leur tombe, au pied des terrils et des corons. On peut proposer à la perdante de venir chez nous, boire un pot avec Papa, (un autre grrrrrrand socialiste aux intérêts multiples) pour réviser son Internationale avec lui et se consoler dans une Royale cuite dont il a le secret. Puis elle se recyclera, comme Al Gore jadis qui, de perdant des élections-avec-plus-de-voix-que-le-gagnant, est devenu Prix Nobel.
Allez, Ségo, on n'est pas de France, mais on est avec toi. 

Posté par avecletemps à 16:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur C'est la lutte finale et ça cogne fort

Nouveau commentaire