08 septembre 2009

Mijn velo is gerouilleerd maar 't is mijn velo

Il pourrait arriver qu'un non-belge se promène ici et se demande "mais c'est quoi, le Gordel ?". Fastoche : tu prends 70.000 flamands, tu les mets sur un vélo (enfin, pas tous sur le même, hein, imbesssssile...) et tu les fais rouler autour de Bruxelles, pardon, de Brussel. Quelques francophones teigneux ont jeté des clous sous leurs roues mais t'inquiète, c'est du folklore, rien que du folklore. Et nous, comme on est bien élevé et puis surtout qu'on est paresseux (puisqu'on est wallon, c'est bien connu), on laisse le vélo au garage, et il rouille. C'est beau le sport de masse, ils y sont en plein (à la masse), mais nous on laisse faire et c'est pas bien. Proposition : on va tous à la Vlaamse Kust, on loue des cuisses-tax (étranger, t'as pas de chance avec mon billet du jour, on nage  en pleine exception culturelle) et on roule tous autour de la digue à Blankenberghe en chantant "Li Tchant des Wallons". On n'aura pas l'air plus cons. Moins non plus, sans doute. Mais bon.

Posté par avecletemps à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Mijn velo is gerouilleerd maar 't is mijn velo

Nouveau commentaire