20 novembre 2008

Moi et moi

Je me suis rencontré ce matin, au détour d'une rue. Je marchais tête basse, mal rasé, mal éveillé, et j'ai fait un écart pour éviter une merde de chien, un gros, sans doute un Saint-Bernard ou alors, c'était un phacochère. Va-t-en savoir. Ça a fait "paf", je me suis empalé dans moi-même quand j'avais 30 ans de moins. Il m'a fusillé du regard et a grommelé quelque chose que je n'ai pas compris. Il avait un disque de Léo sous le bras. J'avais plus d'indulgence pour lui qu'il n'en avait pour moi. Forcément : lui ne s'est pas reconnu et moi, je me suis fait tout petit. Il a bien fallu me rendre à l'évidence : nous n'avions plus rien à nous dire.
Nous avons des vies monotones
Rien dans le coeur rien dans la main
Et comme on ne dit plus rien à personne
Personne ne nous dit plus rien

(Gérard Manset - Vies monotones)

Posté par avecletemps à 15:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Moi et moi

Nouveau commentaire